Soigner l’incontinence avec les exercices de Kegel

Les exercices de rééducation périnéale consistent en des contractions du périnée. Contre l’incontinence urinaire, les exercices de Kegel sont particulièrement recommandés.

15/11/2021

Exercices de Kegel et incontinence

Pourquoi faire des exercices de Kegel pour l’incontinence urinaire ?

Développés par un gynécologue américain à la fin des années 1940, les exercices de Kegel sont une méthode de renforcement du périnée ou muscle du plancher pelvien.

Qu’est-ce que le périnée ? C’est en fait une région musculosquelettique, composée de plusieurs muscles. Il se trouve dans la zone pelvienne (le pelvis ou petit bassin). Il y a notamment le sphincter anal et le sphincter urinaire de la femme, les organes génitaux et la vessie chez l’homme et la femme.

Le périnée joue un rôle majeur dans la continence et la musculation du périnée est fréquemment le premier traitement proposé en cas d’incontinence.

Comment les exercices de Kegel permettent-ils de lutter contre les fuites urinaires ?

Les exercices Kegel de rééducation du périnée sont une méthode de musculation du périnée chez la femme et l’homme. Plusieurs muscles peuvent être sollicités pour renforcer le périnée, et ainsi les tonifier. Le résultat est un meilleur contrôle (vessie/sphincter).

L’incontinence urinaire a plusieurs causes. L’une d’elle est un périnée affaibli. Sinon, muscler son périnée est nécessaire pour un meilleur traitement ou éviter un traitement lourd.

Les exercices de Kegel pour homme

On aurait tort de croire que la musculation du périnée ne concerne que les femmes. Les exercices de Kegel sont aussi une bonne rééducation en cas d’incontinence urinaire masculine. S’il est vrai que l’anatomie est différente, un homme peut muscler son périnée avec les mêmes exercices de Kegel pour renforcer un plancher pelvien faible.

Et faire travailler les muscles pelviens chez l’homme après une opération de la prostate (et avant) aide à lutter contre l’incontinence et les troubles sexuels.

Découvrir nos produits de protection pour l'incontinence

La musculation du périnée en cas d’incontinence

La musculation du périnée avec les exercices de Kegel demande de repérer les muscles concernés.

  • Vous êtes en position assise.
  • Vous imaginez que vous avez envie d’uriner.
  • Pour vous retenir, vous allez contracter des muscles.

Cela permet de trouver le périnée chez l’homme ou la femme.

Cette première étape a priori simple devrait pourtant se faire avec un kinésithérapeute. Selon votre situation médicale, il vous recommandera également les durée/fréquence idéales d’exercices. Contre les fuites urinaires, les exercices de Kegel se pratiquent généralement tous les 2 jours au minimum.

Comme pour tout autre muscle, la gymnastique pelvienne est un programme de plusieurs mois (généralement 3). S’il existe des balles, ballons, boules et même un appareil pour muscler le périnée chez l’homme, les exercices de Kegel ne nécessitent aucun accessoire à la base.

Comment faire un exercice de Kegel contre l’incontinence urinaire ?

Les exercices de Kegel se pratiquent assis, debout ou allongé. Différentes positions permettent de contracter les muscles du périnée de plusieurs façons. Un exercice de Kegel demande toujours de contracter les muscles du périnée.

Par exemple, un exercice debout, avec les jambes légèrement écartées, consiste à serrer les fesses pour les faire se toucher. Un autre exercice se pratique en étant allongé sur le ventre et demande de soulever uniquement son bassin.

Cela peut se faire à tout moment de la journée, par des séries de contraction/relâchement dont les caractéristiques suivantes varient :

  • force de la contraction
  • durée de la contraction (par exemple 3 ou 5 secondes)
  • durée du relâchement avant la prochaine contraction
  • durée de l’exercice (souvent entre 5 à 10 minutes)

Ces caractéristiques dépendent de votre situation médicale. Les exercices de Kegel peuvent servir à arrêter les fuites urinaires, prévenir la descente d’organes, chez la femme enceinte, après l’accouchement, après une opération de la prostate, etc. Il est donc recommandé de consulter un professionnel.

Elément graphique

Partager