Tout savoir sur la rétention urinaire

Lorsqu’il est impossible de vidanger complètement sa vessie, on parle de rétention urinaire. Elle se caractérise par une dysurie, c’est-à-dire différentes difficultés à uriner : l’urine ne s’écoule pas tout de suite, uriner demande d’appuyer sur sa vessie… Il existe également plusieurs formes de rétention, de la rétention chronique d’urine à la forme aiguë. La rétention d’urine chez la femme est rare. En raison de leur anatomie, elle est plus fréquente chez les hommes.

13/07/2021

Qu'est-ce que la rétention urinaire

Quels sont les symptômes de la rétention urinaire ?

La plupart du temps, une rétention de la vessie entraîne des problèmes d’incontinence. Lorsque vous allez aux toilettes, il est difficile d’uriner et vous ne parvenez pas à vider votre vessie. Celle-ci va se vider à un autre moment, lors d’une miction cette fois-ci involontaire.

Ce type d’incontinence est appelé incontinence par regorgement. Les personnes qui font de la rétention urinaire chronique vont souvent aux toilettes, y compris la nuit pour certaines. Pourtant, leur vessie ne se vide pas. Comme elle se remplit à nouveau, il y a un trop-plein et les fuites surviennent.

L’incontinence est une conséquence fréquente de la rétention et la rétention chronique n’est pas nécessairement douloureuse, mais elle peut le devenir.

Quels sont les risques ?

Il arrive que la rétention urinaire dure longtemps sans que la personne soit inquiétée au point d’aller consulter. Pourtant, cela peut entraîner des infections bactériennes et rendre l’appareil urinaire plus vulnérable, par exemple aux calculs. Avec la forme aiguë, il est totalement impossible d’uriner. Le bas-ventre est dur et gonflé, et dans ce cas, la douleur est forte.

La rétention d’urine provoque parfois une distension ou dilatation de la vessie, qui ne se contracte plus comme elle le devrait. Si la personne n’est pas traitée rapidement, des problèmes rénaux peuvent survenir.

Nos protections d'incontinence pour homme

Quelles sont les causes de la rétention urinaire ?

Dans de nombreux cas, la rétention d’urine est liée à une maladie fréquente : l’hypertrophie bénigne de la prostate. La dysurie fait partie des symptômes courants de cette maladie. La personne peut ressentir des brûlures lors de la miction et avoir des gouttes retardataires. L’hypertrophie bénigne de la prostate entraîne d’autres symptômes, ainsi que la forme aiguë de rétention d’urine.

Mais d’autres maladies, notamment de la vessie, peuvent être à l’origine de la rétention urinaire et elle peut avoir des causes neurologiques. Par exemple, les lésions nerveuses de la sclérose en plaques peuvent entraîner une dysurie. La rétention d’urine, parmi d’autres troubles mictionnels possibles, peut concerner des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

En outre, c’est un effet secondaire de quelques médicaments, la conséquence de certaines formes de constipation chronique et d’opérations de chirurgie. Chez les femmes, il peut aussi s’agir d’une tumeur.

Comment la rétention d’urine est-elle traitée ?

Diagnostiquer la rétention urinaire chez une personne âgée n’est pas toujours facile et la prise de plusieurs médicaments complique parfois le traitement. Dans tous les cas, s’il faut évacuer l’urine, les médecins peuvent la drainer en urgence. Ils utilisent une sonde urinaire ou bien un cathéter qui lui, restera posé quelques jours.

Toutefois, les patients sont assez couramment traités par « sondage » sur le long terme. Il s’agit de sondage intermittent, avec des sondes à usage unique, pour l’évacuation de l’urine à plusieurs moments de la journée.

Sonde speedicath

Sonde SpeediCath.

Element graphique

Quelles protections d’incontinence en cas de rétention urinaire ?

En cas de fuites légères, vous pouvez remplacer vos sous-vêtements par des sous-vêtements d’absorption, dotés de barrières anti-fuites et neutralisant l’odeur.

Pour une incontinence modérée à forte, une protection anatomique absorbante se fixe à l’aide de bandes adhésives. Sur notre boutique, découvrez également les slips ou changes complets, et les pants, pour l’incontinence plus lourde, des slips absorbants confortables à ceinture élastiquée.

Elément graphique

Partager