Besoin
d'un conseil ?

Du lundi au vendredi
De 09h00 à 12h30
Et de 14h00 à 19h00

05 49 81 83 75 Besoin d'un conseil ?

Les problèmes de vessie après une hystérectomie

Un problème de vessie est une conséquence possible de l’hystérectomie. Voyons de quoi il s’agit le plus souvent, comment bien se protéger et les solutions qui peuvent être proposées aux patientes.

09/05/2022

Problème de vessie après hystérectomie

Qu’est-ce que l’hystérectomie ?

L’ablation de l’utérus ou hystérectomie est surtout pratiquée après 50 ans et en dernier recours. C’est souvent à cause d’un cancer, d’une endométriose sévère ou d’autres maladies qui provoquent d’importants saignements pendant les règles, mais aussi en dehors.

Il y a plusieurs types d’interventions chirurgicales, car une hystérectomie peut être totale ou ne pas concerner le col de l’utérus (hystérectomie subtotale). Il existe également des opérations où l’on retire l’utérus et d’autres organes. Il s’agit alors d’hystérectomie radicale.

Pourquoi a-t-on un problème urinaire après une hystérectomie ?

Les fuites urinaires se manifestent différemment après une hystérectomie. Il y a donc plusieurs causes possibles. Les médecins ne sont pas toujours d’accord sur les causes exactes, qui peuvent d’ailleurs être extrêmement complexes.

En outre, il est possible que des femmes aient déjà une incontinence avant l’opération. Elle n’est donc pas toujours la cause directe. Il faut aussi tenir compte du rôle des facteurs de risque, comme l’âge et le surpoids. On sait néanmoins que l’hystérectomie radicale comporte plus de risques d’incontinence.

Cela dépend de chaque femme, et possiblement des techniques chirurgicales ou au moins en partie. Mais assez souvent, hormis dans le cas de l’hystérectomie radicale, les problèmes de vessie nécessitent de porter des protections urinaires pendant quelques semaines ou mois.

Ce sont heureusement des problèmes temporaires et les volumes de liquide ne sont pas très importants. On peut par exemple porter des protège-slips comme les Tena Discreet.

Protections féminines contre les fuites urinaires

Les types de fuites urinaires après hystérectomie

Comme vous pouvez le constater, les fuites urinaires après cette intervention prennent des formes assez distinctes :

  • Typiquement, un effort après une hystérectomie entraîne des fuites urinaires, un problème qui dure rarement très longtemps.
  • De nombreuses femmes ne ressentent plus le besoin d’uriner, temporairement après l’opération.
  • Quand un problème de vessie survient rapidement après l’opération, sans effort et sans envie de faire pipi, les médecins suspectent plutôt une fistule urogénitale.
  • Il existe des problèmes d’hyperactivité vésicale après une hystérectomie (besoin fréquent d’uriner).
  • Très peu de temps après l’opération, on peut avoir une incontinence par regorgement (avec une sensation de vidange incomplète).
  • Des problèmes de vessie apparaissent aussi plus tard et peuvent durer plus longtemps.

Comment remédier aux pertes urinaires ?

Il existe de multiples solutions selon les problèmes d’incontinence rencontrés après une ablation de l’utérus. Elles dépendent évidemment des causes diagnostiquées, mais tous les problèmes peuvent faire l’objet d’un traitement.

Par exemple:

  • la rééducation périnéale permet de traiter l’incontinence d’effort ;
  • des médicaments ou une sonde peuvent traiter l’incontinence par regorgement ;
  • plusieurs techniques chirurgicales sont utilisées pour remédier à des problèmes plus graves entraînant des fuites urinaires.
Elément graphique

Nos marques de protections contre l'incontinence

Partager