Qu’est-ce que l’incontinence d’effort ?

Touchant essentiellement les femmes, l’incontinence urinaire d’effort est un problème gênant dont il peut être difficile de parler. Il s’agit pourtant d’une affection relativement courante et votre médecin peut vous aider à la traiter.

25/05/2021

L'incontinence urinaire d'effort peut toucher toutes les femmes de tous âges. Découvrez les causes et traitements.

Quels sont les symptômes de l’incontinence urinaire d’effort ?

L’incontinence d’effort est un type d’incontinence affectant des femmes de tous âges. Elle se caractérise par des fuites urinaires sans avoir ressenti le besoin d’uriner, lorsqu’une force s’exerce sur la vessie. Elle se produit lors de petits efforts tels que le fait d’éternuer, tousser, rire ou soulever un objet lourd, ainsi que lors d’efforts physiques pendant le sport et parfois l’activité sexuelle.
L’incontinence urinaire d’effort est en général due à un affaiblissement des muscles du périnée ou des muscles du sphincter urétral. Parfois, en parallèle à une fuite urinaire d’effort de temps à autre, des femmes souffrent d’une autre forme d’incontinence qui peut, cette fois-ci, s’accompagner d’une envie d’uriner. Seul un diagnostic médical, par un médecin généraliste ou un urologue, permet de déterminer la cause exacte et le type précis d’incontinence.
L’incontinence d’effort consiste en des fuites d’urine peu volumineuses. Elle est pourtant dérangeante au quotidien et peut empêcher les personnes affectées de mener leur vie comme elles le souhaitent. Ni douloureuse ni accompagnée d’autres symptômes, la plupart du temps, elle peut entraîner des infections de la peau et quelquefois s’aggraver. C’est pourquoi l’incontinence urinaire d’effort devrait faire l’objet d’un traitement.
Elle est extrêmement rare chez les hommes, sauf dans quelques cas d’opération de la prostate.

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire d’effort ?

Lorsqu’elle survient après la ménopause, l’incontinence d’effort peut être due à la baisse de production d’œstrogènes, qui a pour effet d’affaiblir les muscles soutenant la vessie. Le problème peut aussi concerner certaines femmes pendant la grossesse ou après l’accouchement ; dans ce cas, il est possible qu’il disparaisse peu à peu de lui-même. Plus rarement, certains prolapsus ou une opération chirurgicale gynécologique peuvent être en cause.
Cette forme d’incontinence peut néanmoins toucher des femmes qui ne sont pas ménopausées et qui n’ont jamais été enceinte. Les principaux facteurs aggravants de la fuite urinaire d’effort sont l’obésité, le tabagisme et le fait d’exercer régulièrement une pression sur les muscles du périnée, par exemple en cas de constipation chronique ou d’éternuements chroniques.

Quels sont les traitements ?

Pour l’incontinence urinaire d’effort, le traitement dépend de la cause ou des facteurs identifiés. Après un accouchement, les exercices de rééducation du périnée sont préconisés. Ils sont aussi efficaces dans d’autres cas, puisque ces séries de contractions à pratiquer quotidiennement renforcent les muscles affaiblis.
Perdre du poids si vous êtes en surpoids ou souffrez d’obésité est efficace contre l’incontinence d’effort, tout comme l’arrêt du tabac si vous fumez, et le cas échéant, un traitement contre la constipation chronique. Lorsque le problème de la fuite urinaire d’effort persiste, un traitement hormonal peut être envisagé pour certaines femmes, après la ménopause. Votre médecin pourrait éventuellement vous suggérer d‘autres solutions.

Découvrez des protections adaptées à l’incontinence urinaire d’effort sur notre boutique, pour être libre de pratiquer toutes vos activités au quotidien. Efficaces contre les odeurs, elles protègent aussi les vêtements et la peau, en toute discrétion.

Elément graphique

Partager