Spasmes de la vessie et incontinence urinaire par impériosité

Un spasme de la vessie est une contraction musculaire au niveau de la paroi de la vessie. Les spasmes entraînent fréquemment une incontinence par impériosité. Examinons ce que sont ces contractions, qui peuvent être extrêmement dérangeantes, pourquoi elles se produisent et comment calmer les spasmes de la vessie.

03/08/2021

Spasmes de la vessie

Qu’est-ce qu’un spasme de la vessie ?

Un spasme, ou contraction de la vessie, n’est pas douloureux mais très gênant, puisqu’il y a une urgence à uriner et cela se produit encore et encore, le jour comme la nuit. Ce problème entraîne souvent des fuites urinaires. Il s’agit d’une incontinence par impériosité ou problème de « vessie hyperactive ».

L’incontinence urinaire par impériosité est une affection plutôt qu’une pathologie. Liée au vieillissement, elle touche en grande majorité des femmes. Elle peut considérablement impacter le quotidien. Il ne faut pas hésiter à consulter son médecin, pour être orienté vers un urologue.

Quels sont les symptômes ?

Urgence d’uriner. Alors qu’une envie d’uriner normale se fait progressivement sentir, à mesure que la vessie se remplit, un spasme de la vessie qui provoque l’impériosité est soudain, et peu importe que la vessie soit pleine ou pas.

Fuites urinaires. Les fuites urinaires ne sont pas systématiques, mais avec une vessie brusquement et fortement contractée, elles peuvent devenir inéluctables. Vous n’avez pas le temps d’arriver aux toilettes si elles sont trop loin ou s’il faut vous lever la nuit.

Fréquence. Ces spasmes apparaissent à de nombreuses reprises au cours d’une journée.

Soigner l'incontinence par urgenterie

L’incontinence par urgenturie entraîne souvent un repli sur soi. 

Element graphique

Qu’est-ce qui cause des spasmes de la vessie ?

Les contractions musculaires de la vessie concernent un muscle appelé détrusor. Le détrusor est géré par une partie du système nerveux, le système neurovégétatif. Ainsi, nous ne pouvons le contrôler. Certes, nous pouvons exercer un contrôle volontaire du sphincter de l’urètre, situé sous la vessie, mais des spasmes puissants entraînent malgré tout des fuites urinaires.

L’hyperactivité de la vessie peut être causée par des problèmes neurologiques et de graves maladies comme la maladie de Parkinson, ou des lésions de la moelle épinière. Cependant, chez de nombreuses femmes ayant une incontinence par urgenterie, le système nerveux n’est aucunement altéré.

Il s’agit plutôt d’un affaiblissement des muscles pelviens et d’une combinaison d’un ou plusieurs de ces facteurs : surpoids ou obésité, tabagisme, consommation excessive de boissons, diabète, infection urinaire

Fréquemment, les spasmes de la vessie se produisent après la ménopause. Ce serait en lien avec la diminution du taux d’œstrogènes.

Quels traitements pour ces spasmes ?

Des médicaments antimuscariniques amoindrissent les symptômes de la vessie hyperactive. Ils peuvent calmer les spasmes de la vessie et atténuer les fuites urinaires. Un antispasmodique urinaire (mirabégron) est aussi utilisé contre l’incontinence par impériosité. Tous ces médicaments peuvent entraîner des effets secondaires et nécessitent un suivi médical.

Parfois, une chirurgie est proposée. Lorsqu’aucun médicament ne convient (notamment à cause des effets secondaires), ni la chirurgie, un urologue peut pratiquer des injections de toxine botulique ou « Botox ». Ces injections de plus en plus courantes, à faire environ tous les six mois, aident à diminuer les contractions de la vessie.

Votre médecin pourrait vous faire suivre une rééducation vésicale. Les exercices du périnée, à pratiquer régulièrement pour le renforcement musculaire, sont utiles pour se retenir de mieux en mieux, et avec quelques modifications de l’alimentation et l’hydratation.

Quels produits d’incontinence pour les spasmes de la vessie ?

N’hésitez pas à parcourir notre boutique pour découvrir des protections contre les fuites urinaires. Plusieurs conviennent parfaitement en cas de spasmes de la vessie liés à l’incontinence par urgenterie. Les protections d’incontinence se déclinent en différentes gammes et ont des niveaux d’absorption variables, pour les fuites légères, modérées, ou sévères.

Elément graphique

Partager